Stellantis entre au capital de Stimcar

Villey Girard Grolleaud a conseillé Stellantis sur l’opération. Le cabinet Alerion conseillait les cédants.

Le groupe Stellantis, constructeur automobile, devient l’actionnaire majoritaire (60%) de Stimcar, une start-up nantaise spécialisée dans le reconditionnement de véhicules d’occasion.

Grâce à cette opération, Stimcar espère embaucher 300 personnes et ouvrir neuf centres de reconditionnement supplémentaires en France avant la fin de l’année. A l’heure actuelle, la start-up compte trois centres situés à Nantes, Bordeaux et Toulouse. 

Avec cette acquisition, le groupe Stellantis, qui avait déjà, il y a six ans, racheté la société Aramis Auto, continue son développement sur le marché de l’occasion. 

L’accord passé prévoit de garantir la “pleine autonomie dans sa gestion et son développement” de Stimcar ainsi que le maintien dans leurs fonctions des dirigeants-fondateurs de Stimcar, Jean-François et Yann Brazeau, ainsi que celui de l’ensemble du personnel actuellement en poste dans la société.

Le cabinet Villey Girard Grolleaud, avec Frédéric Grillier (Photo, associé) et Marina Demeure (collaboratrice), est intervenu en qualité de conseil de Stellantis.

L’équipe Alerion comprenait Christophe Gerschel, Associé, Philippe Balaÿ, Counsel, Jérémie Mancel – Cottrel, Counsel et Pierre-Loup Allopeau, Avocat étaient les conseils de Stimcar.

Involved fees earner: Pierre-Loup Allopeau – Alérion; Philippe Balay – Alérion; Christophe Gerschel – Alérion; Jérémie Mancel-Cottrel – Alérion; Marina Demeure – Villey Girard Grolleaud; Frédéric Grillier – Villey Girard Grolleaud;

Law Firms: Alérion; Villey Girard Grolleaud;

Clients: Stellantis; StimCar;

Author: Naoual Sadouqi